One Piece RPG : Rebirth


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une simple Civile (: [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mikomi W.
« Civil »
“La Choup'sette„
•• DC Hana Mikai ••

Messages : 5
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de personnage
Niveaux:
26/100  (26/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Une simple Civile (: [Fini]   Sam 22 Jan - 23:53

    Identity Card
    •• Regarde de tes propres Yeux !


      • Dénomination : Mikomi Wellest
      • Âge : 18 ans
      • Race : Humaine
      • Sexe : Girl
      • Faction : Civil
      • Métier : Informatrice, Photographe
      • Aptitude de Métier :
      • Fruit du démon | Capacité demandé(e) : Tori Tori no Mi / Fruit de l'oiseau - Version Faucon [non mangé]
      • Armement : Un simple couteau pour toute agression
      • Objectif principal et/ou secondaire : Démasquer les gens et tout savoir
      • Rang personnel au personnage désiré (surnom) : La Choup'sette


    •• In my Memory ... it's My Story.


    - Histoire & Personnage -

      *Je n’ai jamais été seule…*
      *Je fais parti d’elle…*
      *Ensemble nous sommes un !*


    « Je ne saurai dire si ma vie est la plus belle ou la plus fascinante. Non ça je ne le pourrai pas. La seule chose que je saurai faire c’est lui dire merci. Merci à cet homme que j’aime du plus profond de mon cœur. Par « Lui », vous vous demandez sûrement de qui je parle. Un air d’homme sexy, les vêtements sans présentation précise, mais vous attirant dans un challenge irrésistible. Cela ne vous suffit pas, je sais que je ne vous en dis pas assez. Laissez-moi le temps de m’installer et je vous raconte le tout… Enfin une dernière chose avant tout, car vous vous demandez qui je suis, n’est-ce pas ? Eh bien moi je suis Mikomi, oui je m’appelle « Espoir », mais l’espoir de qui ?

    Pour que vous connaissiez le début, je vais vous laisser écouter plusieurs petites vidéos enregistrées. Sinon, cela serait trop étonnant pour que je m’en souvienne de tant d’années…
    »

    Elle fouilla alors dans les vidéos de son placard et y lis les inscriptions : [6 Avril - Naissances]. Voilà qu’elle souriait et pensait au fait qu’elle avait trouvé le début de cette étrange histoire…

    [Lecture]
    « Voilà que ce jour allait arriver. Ma famille va s’agrandir, je ne vous mentirais en vous disant que je n’ai pas peur. Au contraire je suis un peu terrifié, mais mon bonheur éloigne petit à petit cette peur. Après tout ce n’est pas un enfant que je vais avoir mais deux ! Une fille et un garçon. Je suis le plus heureux des pères, bien que je ne puisse pas rentrer dans la chambre et soutenir ma femme. Je reste patient et attend de les voir. Sachez mes chéris quand vous verrez cette vidéo que papa vous aime déjà. Oh je crois que j’entends des pleurs ! Ah je me souviens, à ce passage, Madame Tsuki m’avait invité à entrer avec sa petite voix de jeune femme :

    - Monsieur Wellest vous pouvez entrer.

    Je n’étais pas rentré à toute vitesse. Ce moment était si intense, découvrir vos anges, les petites merveilles de votre monde. A peine étais-je entré que je vous voyais, tous petits, blottis dans les bras de votre mère. Vous sembliez si fragiles que nous voulions vous serrer contre nous pour prendre soin de vous et vous éloigner de toutes les menaces possibles. Mikomi toi, tu étais magnifique dans ta petite couverture rose pâle. Quand je t’ai pris dans mes bras, j’ai tout de suite remarqué que tu ressemblais à ta mère. Ce petit nez par contre c’était le mien ! Tu étais si calme, à vrai dire, tu étais même endormie. Alors que lorsque je t’ai pris Haruto, toi tu bougeais sans cesse dans ta couverture bleue. Tes petits pieds étaient toujours sortis, comme ci tu te débattais pas rejoindre ta sœur. On aurait dit son opposé. Enfin je dis cela pour le caractère, car quand on vous posait côte à côte, vous ne sembliez être qu’un. Deux fois la même personne presque identique, après tout vous êtes des jumeaux, il est normal que vous soyez similaire. Votre mère rigolait de moi quand je n’arrivais pas à vous reconnaître juste de visage. J’avais un peu honte mais on en passait de bon moment. Je me souviens aussi que vous n’êtes pas restés longtemps à l’hôpital et que lorsque vous être rentrés à la maison, c’était comme ci vous saviez déjà où vous étiez. »

    [Stop]
      *Jamais nous ne serons séparés…*
      *Tu es moi, je suis toi…*
      *Simplement pour toujours !*


    D’une petite poussée de sa main, Mikomi changea la cassette et en mit une autre. Sur celle-ci il est inscrit : [24 Décembre – First Noël]

    « Oui First, mon père avait des origines américaines donc il lui arrivait de mettre des mots anglais. Je n’oublie pas de vous dire que mon nom : Wellest vient de ça. Je trouve ce nom charmant et change de tous les noms japonais que j’ai pu voir jusque là. Durant ces neufs mois vous devinez bien qu’Haruto et moi avions grandit. Enfin, je n’en dis pas plus, vous comprendrez par vous-même. »

    [Lecture]
    « Coucou c’est de nouveau votre papa. Ah neuf mois que je n’ai pas refait de vidéo, pourtant j’adore raconter nos petits moments, mais bon il y en a bien quelques uns que vous vous souviendrez par vous-même. Aujourd’hui c’est votre premier noël. Votre maman et moi avons cherché longtemps quoi vous offrir. De jours en jours, vous nous comblez de bonheur, bien qu’Haruto crise pour toujours rester avec Mikomi. Inséparable ! Enfin je suis soulagé maintenant je peux vous reconnaître. Vu que ma princesse à maintenant les cheveux plus longs et mets toujours sa petite barrette. Et puis comparais à Haruto, tu mets des robes, ce que tu es mignonne dedans. Mais malgré ces quelques différences, vous restez nos deux petits jumeaux, blonds aux yeux bleus, les mêmes accessoires comme vos écharpes. C’est vraiment marrant de vous voir ensemble. C’est pour ça qu’à votre noël on vous avez acheté des petits costumes. Tous les deux identiques, pas de chance ils étaient grands et on devait attendre pour vous les faire mettre, mais vos sourires étaient angéliques. D’une certaine façon nous avons tous les deux pensé que cela vous plaisez. Après tout ça, nous avons fait un grand repas. C’était notre premier et notre plus beau noël de notre vie.

    - Monsieur Wellest… Quelqu’un pour vous.

    Ah bon je dois y aller. De toute façon c’était la fin de la vidéo. Mais sachez qu’on vous aime ! Nous ne souhaitons que votre bonheur, encore et toujours. Nous nous reverrons sur une autre vidéo… Schriiitch »



    [Stop]
      *Je ne voulais pas que ça arrive…*
      *Ce devait être pour toujours…*
      *Surtout ne m’oublie pas !*


    « A ce moment mon père n’avait pas imaginé que le pire viendrai. Des années avaient passées sans que nous ne nous en rendions compte. Nous étions restés une famille heureuse, Haruto grandissait à mes côtés, mes parents travaillaient, l’on n’avait pas de problème ou presque. Mon frère et moi avions quatre ans. Comme tous les enfants de notre âge, on allait à l’école main dans la main, bien sûr toujours dans la même classe. Moi je ne parlai pas, Haruto me protégeait et restait avec moi. Je ne désirai rien de plus. Jusqu’à, malheureusement je m’en souviens très bien, je due rester à la maison. Je faisais que de tomber malade et m'effondrer. Haruto n’avait pas le choix d’aller à école, seule je ne savais plus quoi faire et me retrouvais faible. J’étais restée malade pendant un bon nombre de mois, de temps à autre j’allais mieux et retournai en cours mais cela ne durait pas longtemps au grand maximum un mois. »

    Mikomi soupire un coup et ouvre la bouche pour poursuivre :

    « Ma chambre était réconfortante malgré ma solitude. Fourrée dans ma couverture bleue ciel, qui à l’origine est celle d’Haruto et blottit dans mon oreiller de plume, je versai de temps en temps des larmes et attendait que mon frère rentre. Tous ces instants devenaient longs, mais bien que j’aie vu mon médecin, il n’avait pas trouvé ce que j’avais. Je due supporter ce calvaire pendant 3 ans. Arrivée mes 8 ans, j’appris qu’ils savaient ce que c’était. Entre temps mes cheveux avaient poussé, ma mère avait demandé à ce que l’on ne me dise pas encore ce que j’avais. A l'exception, elle m’habilla d’une petite robe jeune pale qui allait très bien avec ma chevelure. Haruto lui avait mis un petit jean bleu avec une chemise blanche. Elle avait décidé de m’amener chez le coiffeur, Haruto m’avait accompagné. Gentille et heureuse, je retrouvais alors le sourire et courrais afin de m’amuser comme jamais. Je me demandais quand est ce que j’allais de nouveau me retrouver clouée dans un lit. Je profitais donc de ce moment pour m’y évader. Parfois, mon pied trébuchait et je manquais de tomber, Haruto me tenait la main m’empêchant de tomber. La suite je vous laisse cette vidéo, cette fois c’est ma mère qui vous en parlera. »

    Se dirigeant vers le magnétoscope, Mikomi s’abaissa et après accompagné d’un souffle elle y inséra la cassette…

    « Ne soyez pas surpris c’est souvent aux familles les plus heureuses, que le bonheur sabbat. »
    Dit-elle à voix basse tout en appuyant sur le bouton Play.

    [Lecture]
    « Je n’étais pas idiote et je n’ignorai pas la santé de ma fille, mais je voulais la revoir sourire. Elle avait tant grandis et peu profité de sa vie jusque là. J’avais choisis un coiffeur que je connaissais bien. Haruto avait choisis une coiffure exceptionnellement pour elle. Elle lui allait divinement bien, Mikomi souriait vraiment comme à ses premiers mois. Je me sentais moi-même heureuse de la voir comme ça, je pense que son frère était pareil. Ses yeux bleus reprenaient vie et ses petites joues devenaient rougeâtres avec le froid… cette journée on était même allé à la boulangerie du coin. De vos petites mains posées sur la vitre, vous avez soufflé sur celle-ci et fait des dessins. Ah, voilà ce sont un lapin et un chat, vos animaux préférés, Kawaï ! Une chance que l’on vous pardonne tout quand on est petit, c’était tellement adorable. Je suis heureuse de vous avoir enregistrée ce jour là, avant que sûrement bien des choses ne changent. Bon je crois qu’il est temps de rentré. Bisou je vous aime mes bébés…»



    [Stop]
      *Je voulais que tu vives*
      *Je te voulais prêt de moi*
      *Alors nous ne ferons plus qu’un*


    « Maintenant c’est moi qui vais vous raconter la suite, du moins ce passage. Sachez que des choses sont vagues et d’autres réelles… Lorsque nous sommes rentrés, le médecin était directement venu vers moi. Il s’était alors abaissé pour me parler dans les yeux et avait prononcé des mots que je pouvais comprendre à mon âge :

    - Mikomi tu sais que tu es malade. Tu vois ici dans ton ventre, il y a plusieurs petites choses qui te permettent de vivre. L’une d’entre elle est malade. Très malade. Il faut que tu sois soignée. Tu dois aussi savoir qu’il n’y a qu’une personne qui peut te soigner, c’est ton frère. Mais là après tu ne comprendras pas, tout ce que tu dois savoir c’est que nous ferons tout pour t’aider.

    C’était ses paroles, quelques jours après, ma mère avait préparé mes affaires et celles de mon frère. Au moment où je le regardai je vis qu’il commençait à être plus grand que moi, puis il s’était placé à mes côtés, avait attrapé ma main avant de la serrer très fort et me sourire. Je me demandais si l’on ne m’avait pas dit quelque chose que lui savait. Je n’avais pas eu le temps de lui demander que maman nous appela et nous emmena dans un grand bâtiment. Je me souviens très bien avoir parcouru plein de couloirs avec des portes. L’odeur était très étrange et vraiment pas plaisante. C’était à mon tour de serrer du mieux que je pouvais la main d’Haruto. Mes parents parlèrent avec un homme en blouse blanche et hochait plusieurs fois la tête. Un instant, je crue voir ma mère se mettre à pleurer puis une dame me prit mon autre main et me disait de la suivre. Je ne voulais pas ! Je ne voulais pas être séparée d’Haruto et lui non plus. A deux nous nous sommes mis à crier dans le couloir, jusqu’à ce que ma mère prenne mon frère dans ses bras et que je me retrouve loin de lui. La dame me posa sur un lit et commença à me dire de ne pas m’inquiéter. Que j’allai très bientôt les revoir et que je devais juste m’endormir. Sans comprendre elle inséra un truc sur mon visage et je m’endormis sans comprendre quelque chose… »

      *Car je suis présent, je te redirai toujours ce que j’ai fait pour toi.
      Je prouverai que je t'aimais plus que n'importe qui,
      Et cela pour l'éternité... Onee-chan !*


    « Je ne comprenais pas plus que ma sœur ce qui nous arrivez. Je la voyais être amener dans un endroit à part et ma mère me prendre dans ses bras tout en me chuchotant des mots comme :

    - Elle va revenir, soigne la au même point que tu l’aimes, Haruto.

    J’avais bien compris qu’elle était malade mais je ne savais pas comment l’aider. Le docteur que je voyais parler avec mes parents se pencha vers moi et m’expliqua :

    - Haruto, tu sais que tu es comme ta sœur. Et tu dois savoir que tu peux la soigner de sa malade. Tu vois ici, avait-il dit en désignant mon ventre comme l’avait fait l’autre médecin avec Mikomi, là où ta sœur est malade toi tu ne l’es pas. D’une certaine façon, en prenant un bout de ce quelque chose tu pourras la soigner. C’est pour ça que tu dois venir avec moi.

    Je dois avouer que j’étais innocent et ne comprenais pas tout, mais je le suivis. Il disait que je pouvais soigner ma sœur alors j’allais le faire à n’importe quel prix. Ils me firent allonger sur un lit et ma mère tant bien que mal m'expliqua plus clairement qu’ils allaient m’opérer. Je fus alors endormi pendant des heures, à mon réveil j’étais à côté d’elle. Aussi endormie dans cette chambre blanche et tous ces appareils reliés à nous et à je ne sais quoi. Son visage montrait de la fatigue, mais sa beauté nous donnait espoir. Sa blondeur et sa féminité étaient si jolie. Je l’aimais certes, je l’aimais plus que tout au monde. Je n’avais pas pleins de choses qui hantaient ma tête, juste une : Elle, Mikomi, ma sœur, ma jumelle, ma double. Elle était moi, j’étais elle pour toujours. Pendant plusieurs heures je l’avais regardé dormir paisiblement jusqu’à son réveil. Ses petits yeux bleus océan me regardèrent et je vis alors son divin sourire. Ensemble, comme ci nous nous comprenions, nos avons avancé nos bras et nous sommes tenus la main. Elle était chaude et réconfortante. Au bout de deux jours nous sommes sortis de l’hôpital, nous allions bien, ma sœur allait mieux. Nous allions redevenir ceux qu’on était. C’était ce que nous pensions mais ce ne fut pas le cas. Ce fut mon tour, 8 ans après je tombais malade… »

      *Nous sommes encore heureux*
      *Nous avions ça depuis toujours*
      *Notre amour sans choix*


    « De jour en jour, de mois en mois, l’état d’Haruto empirait. Seulement une chose était différente, lui on ne pouvait pas le soigner. Il avait donné une partie de ses organes pour moi, je ne pouvais pas lui en donner. Mon corps s’en était imprégné comme s’il ne voulait pas que mon frère reste à mes côtés. Nous étions grands maintenant, vers les 1m65-75, et nous ne faisions pas plus de 70kg. Comme toujours aussi semblable que cela ne soit possible. Seulement Haruto était en mauvais état, le médecin disait qu’il ne lui restait pas beaucoup de temps. Alors Haruto et moi avions fait un vœu, si l’un d’entre nous part toujours nous resterons connectés. Pour les autres, cela auraient été étranges mais pour nous c’était tout simplement vital. Il fut alors son tour de se retrouver à l’hôpital, tous les jours j’allai le voir comme il l’aurait fait si j’avais été à sa place. Un matin alors que je m’apprêtais à aller lui rendre visite, maman reçut un appel et me dis de rester les larmes aux yeux. D’un air affolé je lui demandai ce qu’il lui arrivait. D’une voie tremblante et saturée, elle m’annonca qu’Haruto se reposait pour toujours. Folle, désespérée, perdue mais surtout seule. Je me mis à pleurer et courir en direction de l’hôpital. D’un seul coup, j’avais trébuché et me mettais à penser diverses choses dans ma tête : Tu avais dis qu’on serait toujours ensemble. Mais tu ne m’as rien dit, tu es parti sans moi. Où es-tu ?! Ne me laisse pas seule, pas moi… »

    Mikomi souffla un instant et regarda une photo qui se trouvait sur un buffet. Elle rigola un instant et poursuivis la fin de son histoire.

    « Après cela, eh bien, j’étais restée quelques jours en dehors de chez mes parents. J’ai découvert une chose qu’ils ne savent pas encore et que personne d’autre que moi ne le sais. Il viendra peut être le jour où vous le découvrirai. J’avais eu beaucoup de mal à me remettre de sa mort, j’étais complètement hors de moi. Mais avec ce petit quelque chose, j’étais rentrée et avais passée une année au côté de mes parents pour ne pas les inquiéter plus que je ne l’avais fait. Après ça, je pris l’appartement dans lequel je suis maintenant et vis ma vie avec mon petit secret. Mais je ne peux pas encore vous en dire plus, bientôt sûrement pour cela vous allez devoir suivre ma vie de jeune fille, étudiante et photographe. Oh pardon, je devrais plutôt dire notre vie… Mais ça se sera à vous de le découvrir. »

    La jeune fille sort alors de la pièce, le sourire aux lèvres laissant à tout le monde l'invitation de connaître son tendre secret.




    •• Who am I ?



      • Pseudo : Mély
      • Âge : 17 ans, ça change pas
      • Taux de Fréquentation (?? /7) : 7/7
      • Où avez-vous connu le forum ? Je suis Hana ! ^^
      • Avez-vous lu le règlement ? Validée par Lecky ♥
      •Impressions générales : Je sur-Kiff comme on dit XD



    Légende :

    - Orange :: Mikomi
    - Bleu :: Haruto
    - Vert :: Leur Père
    - Rose :: Leur Mère
    - Marron :: Le médecin
    - Violet :: Servante
    - Blanc, Ita. :: Pensée des jumeaux
    - Autres : Narration

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leck Demonis
« Capitaine Pirate »
“Le faucheur d'âmes„
•• Fondateur ••

Messages : 336
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 29
Mer d'Origine : East Blue (puis adopté à Grand Line)

Feuille de personnage
Niveaux:
30/100  (30/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Une simple Civile (: [Fini]   Mar 25 Jan - 16:36

    Konichiwa Mikomi.

    Présentation très intéressante j'ai grandement apprécier le fait que ce sois un dialogue quasi total avec le système de K-7 Vidéo.
    Maintenant passons au moins sombre.
    Les descriptions : Oui je sais tu as choisi le 2eme modèle de présentation... mais avec ça je n'ai pas pu m'imaginai tes personnages j'ai quelque information la couleur de leur yeux leur taille leur cheveux... mais ce ne son que des indications.
    Le second point noir sur ta présentation (et le dernier sois dit en passant) est la mauvaise intégration de tes personnages dans le monde du One piece. tu dit que ton père est américain... génial mais moi étant née sur East blue et ayant vécu sur grand line je ne situe absolument pas ou c'est "Américain", aussi encore un petit point que j'aime bien c'est la maladie que tu explique la base de ton histoire c'est rare que les gens utilise ça donc chapeau... mais il aurait fallut te localisé sur le monde car pas toutes les îles ont la technologie pour cette opération.

    Mise a part cela très bien écrie. j'ai relever des fautes d'inattention [UN mot oublier, des inversement de mot etc] mais restant quand même rare. C'est pourquoi je propose le niveau 20 à 26 pour ta présentation. J'attend de Faust, Medusa ou Element un prochain avis Smile

_________________
¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤

¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rebirth.forumactif.com

Arch Black
« Pirate »
“Lilith„
•• Modératrice ••

Messages : 107
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 24
Mer d'Origine : South Blue.

Feuille de personnage
Niveaux:
24/100  (24/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Une simple Civile (: [Fini]   Mer 26 Jan - 20:18

Commençons par le commencement.

Pour la fiche de renseignement tout est bon si ce n'est qu'il n'y a pas les aptitudes de métier. Ainsi que le descriptif de chaque métier. Je sais que ton personnage est une civile, mais par principe. Mis à part cela, passons à la suite.

Tu as choisi le second type de présentation, c'est à dire la présentation rp.
Premièrement tu as bien articulé ton rp, le rythme n'est pas bancale, comme ça aurait pu arriver. L'enchaînement est également logique, il n'y a pas d'incohérence dans ce sens.

Deuxièmement, toujours dans le positif de ta présentation, l'innovation. C'est sûr qu'une civile ne va pas avoir une vie extraordinaire, mais cela aurait pu, tout cela pour dire que l'idée de la disparition du frangin est marquante et non décevante. Certes il doit choisir de sauver sa soeur ou non, puis après l'avoir fait, il gagne une autre vie indirecte. Brièvement pour ne pas paraphraser ta présentation et le commentaire de Leck, encore et toujours un bon style de narration, une orthographe sans faille sauf à cinq reprises ce qui conduit à une présentation subtile et bien orchestrée. Le lvl 25 ou 26 me semble largement mérité.

    Dernièrement les petites tâches de cette présentation :
  1. les quelques fautes d'étourderie qui auraient pu être facilement évitées.
  2. l'apparition d'une nationalité ou d'un nouveau concept déconcertant "américain".
  3. le fait que l'on ne voit pas le côté curieux de ton personnage, maiS cela viendra surement lors de tes rps.
    C'est pourquoi ce n'est qu'un détail.

_________________
•• Snake snake cobra cobubura~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senkai.forumactif.org/
avatar
Leck Demonis
« Capitaine Pirate »
“Le faucheur d'âmes„
•• Fondateur ••

Messages : 336
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 29
Mer d'Origine : East Blue (puis adopté à Grand Line)

Feuille de personnage
Niveaux:
30/100  (30/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Une simple Civile (: [Fini]   Jeu 27 Jan - 20:04

Validée lvl 26 en tant que Civil reportrice. Fruit du démon accorder mais non manger pour le moment.

Bonus Statistique :
armes : +1 force pour le couteau.
Tu devra informer un administrateur quand tu mangera ton fruit [car il te donnera des Bonus].

Bon RP.

_________________
¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤

¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rebirth.forumactif.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une simple Civile (: [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une simple Civile (: [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG : Rebirth :: .oO Préface Oo. :: ** Le Port ** :: Présentations :: Achevées-
Sauter vers: