One Piece RPG : Rebirth


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akira Tagachiki [Terminado]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

InvitéInvité



MessageSujet: Akira Tagachiki [Terminado]   Sam 5 Fév - 0:47

    Identity Card
    •• Une âme en peine est une âme perdue…Si elle ne guérit pas, elle finira par disparaître.


      • Dénomination: Tahachiki Akira.
      • Âge: 25ans.
      • Race : Humain.
      • Sexe : Masculin.
      • Faction : Pirate.
      • Grade souhaité : Canonnier.
      • Équipage Souhaité : Aucun pour le moment.
      • Métier : Tireur d'Élite.
      • Aptitude de Métier : sniper ==> Plus vite que mon ombre.
      • Fruit du démon | Capacité demandé(e) : Nikyu Nikyu no Mi. Si pas accepter, j'aimerais le réservé pour l'avoir plus tard IRP.
      • Armement : Deux pistolets : Hiai et Itami.
      • Objectif principal et/ou secondaire : Devenir plus fort afin d'être en mesure de retrouver mon père sur Grandline...
      • Rang personnel au personnage désiré (surnom) : Pistol-boy


    •• On the Mirror


    - Description physique -
    Je possède une silhouette très familière pour de nombreux habitants de South Blue, une silhouette qui rappellera de très mauvais souvenirs à plusieurs et de très bons à d’autres…Assez court sur patte pour mon âge, je suis légèrement petit que tous les hommes de vingt-cinq ans d'au moins un ou deux pouces... Ma constitution n’est pas l’une des meilleurs également, loin de là… En me regardant la première fois, on pourrait presque croire qu’un simple coup de vent pourrait parvenir à me fendre en deux très facilement. J'ai un teint relativement pâle pour un marin et ma peau est légèrement bronzé tout au plus. Il est évident en me jetant ne serait-se qu'un simple coup d'œil que ma peau n’est pas très souvent en contacte directe avec les rayons du soleil et que je ne dois pas passer beaucoup de temps à l’extérieur. C’est principalement du au fait que je possède une peau extrêmement sensible et qu’une exposition prolongé au soleil sans protection me cause d’immense coup de soleil très douloureux et insupportable. Venons en maintenant à ce qui surprend la plupart des habitants de South Blue…Mon visage…Même si le reste de mon corps est assez banal et que si on ne me regarde pas de face, on pourrait me confondre avec n’importe quel homme d’une vingtaine d’années, mon visage lui ne trompe jamais personne…C’est mon visage qui pousse les autres gens de South Blue soit à s'éloigner de moi, soit au contraire, à m’idolâtrer…C’est ce dernier qui m’a rendu solitaire sur certaines îles et très populaire sur d’autres…ne croyez pas que c’est parce que je suis laid et repoussant, bien au contraire, sans vouloir me venter, je suis plutôt beau garçon et plusieurs jeunes filles aiment me contempler en secret. Lorsqu'on me regarde, l'image d'un pirate bien connu de cette mer refait surface dans l'esprit de quiconque...Le dénommé Minami Kaizoku, le capitaine des Dark Angels ... Pour ceux et celles qui ne le connaitraient pas, il s’agit d’un pirate à la personnalité assez complexe ayant sillonné les mers de South Blue il y a une dizaine d’années. Lui et son équipage s’amusait à attaquer et piller les grandes villes pour redistribuer ce qu’ils volaient dans de petits villages pauvres. Effectivement, divers traits de mon visage et de ma personnalité rappelle étrangement celle de cet homme. Certain pourrait croire que nous avons un lien de parenté, et ils auraient totalement raison d’y croire puisqu’il s’agit de mon père. Mon regard, semblable au sien, est d'une couleur verte, un vert très profond et très brillant. Ce dernier est pourtant vide, froid et terrifiant par moment. Malgré mes yeux presque meurtriers et mon regard qui vous glace le sang, comme il est mentionné plus haut, je reste un assez beau garçon. Les traits de mon visage sont très fins, ce qui me donne un air plutôt charmeur et attirant et mes étranges cheveux bleus mi-long coiffés en bataille me donnent un air mystérieux et rebelle. Même si je ne souris presque jamais, j'ai un petit sourire ravageur pour la jante féminine, mais également sournois et intriguant. Mon visage n’est pas souvent exposé à la joie et au rire. Marqué et troublé par l’abandon de mon père, je suis d’une nature triste et peu enclin à la réjouissance et mon visage affiche souvent un air sérieux, anxieux et parfois même presque désespéré. L’un des traits de mon visage qui attire beaucoup l’attention est le tatouage que je possède au niveau de mon œil droit. Il s’agit enfaite du symbole des membres de l’équipage de mon père. On me l’apposa lorsque je rejoins brièvement son équipage en tant que mousse lorsque j’avais à peine dix ans.

    Mes vêtements, tout comme mon apparence en général, n’ont rien de vraiment particulier non plus. Je porte généralement des vêtements sombres, noirs la plupart du temps. À mes pieds, on retrouve tout le temps soit une paire de sandale ou une paire de botte, tout dépendant de mon humeur et de la température. Comme pantalon, je revêts généralement quelques choses de bien simple, comme un pantalon à patte ample de couleur noir. Les vêtements du haut sont ce qui change le plus dans mon style vestimentaire. Selon mes humeurs encore une fois, je vais soit porter des chemises, noires ou blanches, un simple haut à manche courte moulant ou bien encore quand je me sens un peu plus d’humeur festif, une vieille chemise à motif tropical que j’ai trouvé je ne sais trop où lorsque j’étais un peu plus jeune. Par-dessus le tout, je porte souvent un grand manteau de voyage à grand col retroussé.

    •• In my Head


    - Description mentale-
    Vous l’aurez probablement constaté, du point de vue physique, je n’ai rien de vraiment exceptionnelle. Du point de vue mental, c’est presque la même chose. Je ne suis pas quelqu’un qui possède une psychologie très complexe, même si je suis parfois difficile à saisir puisque je suis beaucoup replié sur moi-même. Je suis une personne qui a toujours été très froide et distante à l’égard de mon entourage. Depuis ma tendre enfance, dès que mes proches posèrent leur regard sur moi, ils surent que j’étais quelqu’un de particulier. Toujours digne, je suis impassible et je ne laisse jamais rien paraître. En aucun cas je n’afficherai la moindre émotion sur mon visage, si ce n’est qu’un petit sourire en coin pour vous montrer mon dédain ou bien une expression mélangeant la crainte et la tristesse qui démontre parfaitement mon angoisse perpétuelle. Je suis tellement froid que parfois on pourrait presque croire que je n’ai peur de rien ni personne, ce qui est en passant totalement faux puisque je suis probablement l’un des plus grands poltrons de tout South Blue. C’est probablement l’une des choses qui fait de moi un adversaire bien spécial. Même si au début d’un combat je peux paraître incertain et très peu sur de moi, lorsque ma vie ou celle des gens que j’aime est mise en danger, je n’hésiterai pas à me défendre de toute mes forces. J’aime qu’on me respecte, je ne tolère pas qu’on me réponde et je veux toujours avoir le dernier mot. En effet, le respect est une notion très importante pour moi. Manquez-moi de respect et il est possible que je vous en veuille à vie. Ce que je déteste par dessus toute chose c'est qu'on me prenne pour un petit faiblard à cause de mon apparence et surtout qu’on me le fasse remarquer. Plutôt de nature solitaire et mystérieuse, je ne révélerai que très rarement des choses sur moi. Je suis un jeune homme plutôt lunatique et caractériel et il sera très dur pour la jante féminine d’atteindre mon cœur, car celui-ci s’est recouvert d’une carapace presque infranchissable, au sens figuré bien sûr. Même si les filles tentent souvent de me charmer, je n’y porte que très peu d’attention...Mon mentor, alias mon père, m’a toujours dit de me méfier de tel déviation...Si je veux devenir le plus fort, je dois éviter toute distraction. Je suis le genre de personne à changer en quelques fractions de secondes. Il suffit de me dire un seul mot de travers pour que je vous en veuille à vie. De plus, je ne suis pas le genre d’homme à me laisser marcher sur les pieds. Lorsqu’on me traite comme un moins que rien, je n’hésiterai pas à répliquer, du moins verbalement, peu importe votre taille ou votre puissance. Il arrive souvent que je le regrette par la suite, mais j’en assume les conséquences, c’est ce qui arrive lorsque je me laisse guider par mes pulsions. Je suis plutôt du genre extrêmement têtu...Lorsque j’ai une idée en tête, elle y restera et il sera très difficile de la déloger. Le jeune homme que je suis est quelqu’un de très réfléchi, d’intelligent et de persévérant. Même que parfois, j’en fais un peu trop, ce qui a tendance à nuire à ma santé. Je n’agis jamais sur un coup de tête et j’examine toujours toutes les possibilités possibles avant de passer à l’action. Ce que je déteste par-dessus tout, c’est la défaite. Pour moi, perdre est le grand déshonneur qui puisse exister. Chaque fois que je perds un combat, cela me remémore à quel point je suis faible et à quel point mon père me manque…Il est partie sur Grand Line en me laissant derrière lui parce que je n’étais pas assez fort et chaque jour qui passe, chaque fois que je perds, je me rappelle son départ et ma faiblesse.

    Derrière toute cette apparence de solitaire et de presque monstre, ne croyez pas que je suis pourvu seulement de défauts...C’est simplement qu’après avoir traversé un aussi grand nombre d’épreuves et après avoir été élevé dans une optique de combattant, je me suis détaché de l’affection humaine et de ce genre de sentiments. Au fond de moi-même, il y a un jeune homme qui peut se montrer très doux, attentionné et même gentil en quelques très rares circonstances...Cependant, il faut être quelqu’un de très spécial pour que je vous montre cette facette de ma personnalité. Personne depuis bien longtemps déjà n’a eu l’occasion de voir ce côté de moi, mais si vous réussissez à obtenir ma confiance, je ne serai plus le même...Je me montrerai alors sous ma véritable personnalité, celle que je cache au plus profond de mon être...Celle d’une personne complètement démolit et meurtrit...

    •• In my Memory ... it's My Story.


    - Histoire -
    Comment commencer l’histoire d’une personne telle que moi? Je ne suis pas une personne d’une grande importance ni même d’une grande réputation, mais je crois que mon histoire vaut bien le détour. Il n’est jamais véritablement évident de commencer une histoire…Je pourrais essayer d’y aller avec l’originalité, en inventant de multiples détails pour embellir la réalité, mais je risque de vous perdre en cours de route et mon histoire perdrait probablement tout son sens…Je vais donc me contenter de vous raconter mon histoire comme elle est véritablement, celle d’un jeune homme égaré au passé trouble. Laissez-moi donc y aller avec la bonne vieille méthode. Je vais vous raconter d’où je viens ainsi que tous les évènements qui ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Mon histoire commence donc comme toutes les autres histoires : Il était une fois…

    Sur une petite île sans grande renommé ni gloire de la région de South Blue du nom de Tanjun Island, l’île des gens naïf. Les habitants de cette île étaient tous d’honnêtes gens qui travaillaient dur tous les jours afin de survivre et de gagner leur pain quotidien. Certains travaillaient la terre pour récolter fruits et légumes, d’autres élevaient des bêtes sur les quelques petits pâturages de l’île afin de procurer de la viande ainsi que du cuir, d’autres, la plupart des habitants en faite, étaient des artisans qui transformaient les ressources achetées sur les îles voisines et trouvées à même l’ile. On retrouvait des forgerons, des tailleurs, des maroquiniers, des sculpteurs, des peintres, des tresseurs, etc. Bref, une panoplie de gens avec divers métiers. Le principal problème des habitants était qu’ils ne pouvaient que très difficilement exporter leur produit comme leur île ne possédait pas de port commercial. Ainsi, la vie sur l’île variait beaucoup selon les périodes de l’année. Un jour, comme s’il s’agissait d’un messie, un homme arriva sur l’île. Petit et trapu, dès que les habitants de Tanjun Island posèrent leur regard sur lui, ils devinèrent qu’il possédait une belle petite fortune. Il portait un habit des plus sophistiqué, il avait une coiffure excentrique, une canne ornée de diamants et d’or ainsi que de nombreuses bagues magnifiques à ses doigts. Il se présenta à eux comme étant un honnête marchand à la tête d’une entreprise d’import-export en pleine effervescence. Il leur proposa de signer un contrat avec lui afin qu’il s’installe sur leur île pour les aider avec le commerce de leur bien. Dans leur grande naïveté, ils acceptèrent son offre et signèrent le contrat aveuglément sans prendre la peine de lire les petites lignes…La première année après la signature se déroula très bien. Le marchant se fit construire un manoir à l’extérieur de village et il construit une caserne pour y installer ses hommes, une milice qui, selon les dire, atteignait plus de 200 hommes. Même à l’arrivée de cette nouvelle police, les habitants ne se doutèrent de rien, ils crurent tout simplement qu’il s’agissait de quelque chose de nécessaire pour la protection de leur nouveau commerce grandissant. Un nouveau port fut également construit et ainsi, Tanjun Island était enfin prête pour s’ouvrir au monde extérieur. Malheureusement, c’est à cette époque les choses commencèrent à s’envenimer…Le marchant, jusqu’alors gentil homme et en apparence très honnête, montra sa véritable nature…Celle d’un escroc et d’un exploiteur de première classe. Il les aidait vraiment à vendre leur produit à l’extérieur, mais en contre partie, ils gardaient pour lui plus de 80% des profits de vente…Ainsi, après quelques mois, les habitants devinrent encore plus pauvres qu’ils ne l’étaient auparavant. Ils tentèrent de contacter la marine, mais comme tout ce que le marchand faisait était écrit noir sur blanc dans le contrat, la marine se refusait d’intervenir. Il est évident que cet homme devait verser des tribus au gouvernement pour continuer ainsi ses activités plutôt louche. Les villageois tentèrent même une révolte, mais la milice, très bien entraînée, les repoussa avec une grande facilitée. Les années passèrent et les habitants de Tanjun apprirent à vivre dans leur misère, chaque jour payant le prix de leur naïveté démesuré. Mais un jour, une lueur d’espoir se fit voir à l’horizon…Un navire pirate pointa le bout de son mat sur l’horizon de l’océan et il filait tout droit sur leur île. Au sommet du mat, on pouvait apercevoir le grand étendard de l’équipage : un crane entouré d’une paire d’aile d’ange…Il s’agissait du célèbre équipage des Dark Angels, mené par le capitaine Minami Kaizoku, un homme réputé pour sa grande générosité et surtout pour le secourt qu’il porte au gens en difficulté. Il débarqua sur l’île avec son équipage d’une vingtaine d’homme afin de faire face au tyran qui régnait sur les lieux. Un combat prit place sur l’île et malgré leur grand désavantage numérique, l’équipage des Dark Angels en sortit grand vainqueur. Pour se remettre de leur combat contre les hommes du marchand, Minami et ses hommes décidèrent de passer quelques temps sur Tanjun Island pour aider les habitants. Et c’est alors qu’une chose exceptionnelle se produisit…Pour la première fois de sa vie, le capitaine des Dark Angels tomba amoureux…Il avait toujours eux beaucoup d’expérience avec les femmes, mais il ne s’était jamais engagé dans une véritable relation. Il tomba amoureux au premier regard d’une jeune peintre à la chevelure bleuté. Durant les quelques semaines qu’il passe sur l’île avec son équipage, il apprit à la connaître et bien vite, la jeune femme se rendit compte qu’elle était aussi amoureuse. Malheureusement, peu de temps après avoir scellé leur amour, les deux amants durent se quitter…Les hommes de Minami en avaient assez de rester ici et ils avaient besoin d’aventure, tout comme lui. Ils reprirent donc la mer en silence lors d’un beau levé de soleil. Quelques mois plus tard, le même navire refit surface à l’horizon et de nouveau Minami et ses hommes débarquèrent sur l’île, accueillit comme des rois par les habitants. Et c’est ainsi que les habitants de Tanjun Island furent secouru par un pirate et que leur vie repris un cours normal.

    Mais où est-ce que je me trouve dans tout ça? Ça ne sera plus très long, j’arrive à l’instant! Lorsque le capitaine retrouva sa douce moitié, il fut sous le choque…En la regardant la première fois, il remarqua que son ventre avait gonflé, comme celui d’une femme enceinte. Elle lui apprit qu’elle était tombée enceinte de lui, quelques jours avant son départ il y a quatre mois…Il s’agissait là d’un grand bouleversement pour le pirate, mais en même temps d’une grande joie…Il allait devenir père ! Les mois passèrent et chaque fois qu’il quittait l’île, ce n’était jamais plus d’un mois. Chaque fois, il revenait avec un petit quelque chose pour sa femme, et oui, car ils se marièrent avant ma naissance, ou pour son futur enfant, en l’occurrence moi. C’est par une belle après-midi de printemps que je vins au monde dans la maison de ma mère. J’étais un parfait mélange entre mes deux parents…J’avais les yeux et le regard de mon père et les cheveux de ma mère. Je grandis donc entouré principalement de ma mère et de sa famille, mais chaque fois que mon père revenait en ville, il passait toujours au moins une semaine en ma compagnie. Lorsqu’il revenait, il me racontait ses aventures dans les mers de South Blue et lorsque je fus un peu plus vieux, il m’apprit à me servir d’une arme à feu et quelques techniques de combat simples. Lorsqu’il était absent, je ne rêvais que d’une chose : parcourir les mers du monde en sa compagnie et ensemble, devenir les plus puissants pirates du monde entier. Parfois, au plus grand désarroi de ma mère, il m’amenait avec lui durant quelques semaines. Nous faisions le tour de quelques îles, il me montrait les bases de la navigation et de la cartographie et il me parlait de la légende du One Piece. Mais chaque fois, alors que je commençais véritablement à m’amuser, je devais retourner à la maison au près de ma mère. C’est lors de l’hiver de mes 13 ans que ma vie bascula complètement…Alors que mon père n’avait pas pu revenir sur Tanjun avant l’hiver, ma mère tomba soudainement malade vers le milieu du mois de décembre. Les jours passèrent et je restais à son chevet pour l’aider à manger et à se réchauffer. Cette étrange maladie, venue d’on ne sait où, avait aspiré toutes ses forces vitales, si bien qu’elle avait du mal à se déplacer par elle-même. Les médecins du village étaient tout aussi abasourdis que moi et ils étaient complètement impuissants face à une telle maladie. Ils lui donnaient des calmants et des anti-douleurs, mais ils ne pouvaient rien faire de plus. Et finalement, au bout de trois semaines et demie de souffrance, elle mourut pendant la nuit en laissant échapper un dernier soupir… « Où es-tu Minami… » Telle avait été ses derniers mots.

    Les mois qui suivirent furent terriblement triste et douloureux pour moi. Premièrement, les conseillés du village décidèrent d’incinérer le corps de ma mère afin de prévenir une possible épidémie de la mystérieuse maladie qui l’avait frappée. Ensuite, comme mon père était absent, je n’avais personne avec qui partager ma peine, j’étais en quelque sorte seule au monde en ce moment. Même si tous les habitants tentaient de me remonter le moral, rien ne marchait…Je m’étais replié sur moi-même et je ne voulais parler à personne. Je ne mangeais presque plus, je ne dormais pas beaucoup, à cette époque, c’est à peine si j’avais la peau sur les os. Je passais mes journées à attendre que mon père revienne…C’est tout ce que j’avais besoin. Finalement, juste avant le début du printemps, j'aperçus finalement le navire de mon père et son étendard au loin. Lorsqu’il mit pied à terre, je partis avec lui faire une promenade autour de l’île et je lui racontai la triste nouvelle. Ensemble, nous avons partagé notre chagrin pendant un certain temps et après quelques jours, nous décidâmes de prendre la mer ensemble. Maintenant seul, je n’avais d’autre choix que de l’accompagner. Je restai avec lui durant trois ans sur son navire. Ensemble, nous avons partagé des dizaines d’aventures qui renforcèrent les liens qui nous unissaient. C’est ensemble que nous avons réussi à estomper notre peine commune. Durant ces trois années, mon père m’apprit son style de combat préféré, mélangeant pistolet et combat au corps à corps. Je n’étais pas si mauvais que ça, je dois l’avouer. Il m’en apprit plus sur le monde des pirates, la marine ainsi que sur la vie sur un bateau. En tant que mousse, je touchais un peu à tout. J’aidais mes supérieurs dans leurs taches quotidiennes. Ce que je préférais le plus c’était travailler sous le pont avec le maître canonnier. Une journée, quelques semaines après mon seizième anniversaire mon père me fit venir dans sa cabine pour discuter…Comme d’habitude, ne sachant pas ce qu’il voulait me dire, je commençai à paniquer et à angoisser. Il me dit que lui et son second avait décidé de partir finalement pour Grandline. Il était temps pour son équipage de passer à autre chose et de toute façon, les hommes commençaient à s’ennuyer fermement dans les eaux calmes de South Blue. D’abord tout existé à l’idée de partir à la conquête de nouvelles mers en compagnie de mon père, il m’annonça que je ne pourrais pas les accompagner…Tous les jeunes mousses aux services de l’équipage allaient être débarqué sur l’une des îles principales de South Blue avant le départ de l’équipage pour Grandline. Je ne savais pas quoi dire, j’étais une nouvelle fois sous le choque. Je venais à peine de me remettre de la mort de ma mère et voilà que mon père m’annonçait son départ. La tristesse et la colère m’avaient envahi, si bien que j’avais hurlé et que je m’étais jeté sur mon père pour le ruer de coups. Le navire avait accosté au port d’une ville pirate du nom de Zadar Town. Le climat y était chaud et comme la ville appartenait aux pirates, nous y serions en sécurité. Aussitôt que le bateau avait jeté l’encre au port, je sortis en trompe du navire en prenant mon sac et jamais je ne me retournai pour dire au revoir à quiconque…Mon rêve venait d’être brisé en mille morceau. Plus tard dans la journée, après avoir trouvé une petite auberge où passer la nuit, j’ouvris mon sac pour y découvrir à ma grande surprise un paquet laissé par mon père accompagné d’une lettre. Cette dernière racontait qu’il n’avait pas eu le choix de me laisser derrière lui parce qu’il craignait pour ma vie. Grandline était un endroit dangereux et il ne voulait pas que je risque ma vie inutilement. Il me conseilla de devenir plus fort et de venir le rejoindre sur Grandline lorsque je serai prêt uniquement. À la lecture de sa lettre, je me mis à pleurer. J’avais couru jusqu’au port, pour revoir mon père une dernière fois, pour m’excuser de mon comportement, mais il était trop tard…Tout ce qui me restait de lui était mes souvenirs, sa lettre, ainsi que le contenu du paquet : ses deux pistolets spéciaux…

    Je passai les neuf années qui suivirent à me promener d’une île à l’autre, en faisant de petits travaux par-ci et par-là à la recherche d’un équipage capable de me faire devenir puissant et capable de m’amener rejoindre Grandline.

    •• Who am I ?



      • Pseudo: Kawai !
      • Âge : 17ans
      • Taux de Fréquentation (7/7) : All time Very Happy
      • Où avez-vous connu le forum ? Top
      • Avez-vous lu le règlement ? Hana Valide et t'en remercie.
      •Impressions générales : Parfait !



Dernière édition par Akira Tagachiki le Sam 5 Fév - 14:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité



MessageSujet: Re: Akira Tagachiki [Terminado]   Sam 5 Fév - 2:43

Presentación Terminado !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hana Mikai
« Lieutenant-Colonel »
“ La Gâchette „
•• Administratrice ••

Messages : 80
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 25
Mer d'Origine : Derrière toi... Bouh !

Feuille de personnage
Niveaux:
34/100  (34/100)
Expérience:
26/500  (26/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Akira Tagachiki [Terminado]   Sam 5 Fév - 14:42

    Tout d'abord bienvenue sur Rebirth

    Pour les descriptions pas de soucis.
    J'ai bien aimé, excepté ces quelques fautes >.<
    Mais bon cela n'entache pas la lecture pour autant ^^

    L'histoire très charmante et sentimentale.
    Cela dit il y a un défaut avec ta marque à l'oeil.
    Tu prends la mer à l'âge de 13 ans avec ton père,
    Mais tu dis l'avoir à "à peine dix ans".
    Et j'attendais à ce que tu en parles dans ton histoire,
    Mais ce ne fut pas le cas Dommage je dirais.

    Sans cela je te dis quand même bravo !
    Je vise un niveau vers les 25 je pense.
    Lecky en dira plus à ta façon de rp.
    Mais voilà pour moi et mon avis.

    Le FDD non réservé à ce jour.
    Armes validées. J'attends pour la suite.

_________________
[ Ne pense pas que tu vivras eternellement sur cette mer... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Element Emishi
« Commandant de Division »
“ Ghost's Child „
•• Administrateur ••

Messages : 39
Date d'inscription : 10/10/2010

Feuille de personnage
Niveaux:
44/100  (44/100)
Expérience:
12/500  (12/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Akira Tagachiki [Terminado]   Sam 5 Fév - 19:49

On a des level 30 qui, à mon avis, n'arrivent pas à la cheville de ce gars. =)
(Niveau présentation je parle hein ? ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hana Mikai
« Lieutenant-Colonel »
“ La Gâchette „
•• Administratrice ••

Messages : 80
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 25
Mer d'Origine : Derrière toi... Bouh !

Feuille de personnage
Niveaux:
34/100  (34/100)
Expérience:
26/500  (26/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Akira Tagachiki [Terminado]   Sam 5 Fév - 20:13

    Je ne propose seulement qu'un à peu près.
    Je ne suis pas seule à juger.
    ET peux tu approfondir ce que tu veux dire Element.
    Ou alors donne tes avis et le niveau =)
    Tu sais bien que cela sera pris en compte.

    EDIT Hana : Je demande là non validation de se compte.
    Voir dans la partie Staff pour plus d'explication

_________________
[ Ne pense pas que tu vivras eternellement sur cette mer... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leck Demonis
« Capitaine Pirate »
“Le faucheur d'âmes„
•• Fondateur ••

Messages : 336
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 29
Mer d'Origine : East Blue (puis adopté à Grand Line)

Feuille de personnage
Niveaux:
30/100  (30/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Akira Tagachiki [Terminado]   Dim 6 Fév - 16:41

    Je te valide lvl 29 en tant que Pirate, (tu pourrais être Capitaine Pirate avec ce compte également vu le niveau) Tes armes et ton fruit du démon te son accordé.

    Statistique Bonus :
    Armes : +2 Force
    Fruit du démon : Vitesse de déplacement Illimité.
    [oublie pas de donner des gant a ton personnage sinon tu rejetteras tout ce que tu touche.]

_________________
¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤

¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rebirth.forumactif.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Akira Tagachiki [Terminado]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Akira Tagachiki [Terminado]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG : Rebirth :: .oO Préface Oo. :: ** Le Port ** :: Présentations :: Achevées-
Sauter vers: