One Piece RPG : Rebirth


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sagami Knuckles
•• Nouveau Matelot ••

Messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2010

Feuille de personnage
Niveaux:
38/100  (38/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku   Lun 29 Nov - 20:55

    Identity Card

    •• Devise de votre Personnage


      • Dénomination: Sagami Knuckles
      • Âge: 26 ans
      • Race : Humain
      • Sexe : Masculin
      • Faction Pirates
      • Grade souhaité : Ex-Chishibukai, Capitaine pirate du nouveau monde
      • Équipage Souhaité : (quand je trouverais un nom je vous dirais)
      • Métier : Capitaine pirate
      • Aptitude de Métier : Préscience ; Mister Météo
      • Fruit du démon | Capacité demandé(e) : Goru Goru fruit
      • Armement : Deux puissants desert eagle
      • Objectif principal et/ou secondaire : Me divertir est mon seul objectif pour le moment
      • Rang personnel au personnage désiré (surnom) :White Knight


    •• On the Mirror

    - Description physique -

    Knuckles est un jeune homme de 26 ans, son visage enfantin trompe souvent ceux qui se trouvent devant lui, quand on le regarde pour la première fois on pourrait penser qu'il s'agit d'un jeune adolescent qui se prend sans doute trop au sérieux, mais si on prend la peine de lui demander son âge, plus grade est la chute quand il annonce le nombre d'année qu'il foule cette terre. Knuckles n'est pas un guerrier tel que l'on peut l'imaginer, un grand homme, des muscles plus que développé, une force capable de détruire une maison, il est le contraire de ce genre de guerrier, il possède un corps avec une musculature moyenne, sa taille est normale, il culmine à 1m80, pèse 85kg et à beaucoup de mal à détruire un mur de béton, pour ne pas dire qu'il ne le détruit pas avec sa seul force brute. Son corps n'est pas fragile pour autant, il possède sa propre force et n'aime pas être comparé aux hommes qui aiment et qui ne jurent que par les muscles. Certes il n'est pas l'incarnation du combattant idéal, mais il n'en reste pas moins un combattant de haut niveaux.
    Sa silhouette fine et élancée lui donne quand même un avantage utile en combat, il est très agile et rapide ce qui lui permet de combler son manque de "super" force physique. Knuckles est un joli garçon, il est idolâtré à chaque fois qu'il croise des femmes, son visage d'ange lui permet d'être l'incarnation de Cupidon pour les femmes, de plus il aime être bien vêtu délaissant les vêtements simplistes de pirate, il est habillé en costume rouge sang, ainsi que de nombreuses ceintures paré d'or massif. Son visage d'ange change très vite d'expression quand il rencontre des personnes mal élevées, on peut dire qu'il possède une double facette, d'un côté un visage d'ange, doux et inspirant la confiance et de l'autre, un visage sérieux, exprimant le dégout, la colère. Knuckles à des cheveux couleur argent assez court arrivant au niveau de ses épaules, de plus est cheveux couleur argent lui ont donné son surnom d"hiboux", car cet animal possède un plumage qui parfois est de couleur argent fessant de lui l'animal le plus beau des hauts bois. Ses yeux sont eux de couleur vert-bleu, ce mélange de couleur donne un aspect "abyssal" à son regard, celui-ci est si profond qu'il est difficile de détourner son regard une fois plongé dedans, certaines personnes vont même jusqu'à dire que ses yeux son capable d'hypnotiser quiconque tente de le regarder dans les yeux, mais ce n'est que des idées reçues et croyance sans fondement compter par des âmes faibles ayant déjà croisés son regard. Sa bouche est assez fine, avec aucune imperfection, seul quelques plissements apparaissent quand une soudaine poussée d'adrénaline lui prend.

    •• In my Head

    - Description mentale-
    Knuckles possède un caractère indépendant et quelque peu solitaire, il n'en est pas asocial pour autant ; il aime pouvoir agir seul. Il se plie malgré aux règles que lui confère son rang. Malgré son grade, Knuckles garde une certaine liberté d'action. Il aime mener ses combats comme il l'entend et avoir l'occasion de choisir ces derniers, malgré son statu, il peut très bien décider de ne pas prendre part à une bataille s'il n'y a aucun adversaire à sa mesure. Sagami Knuckles à déjà mener de nombreuses batailles et en est toujours sorti victorieux, il a su développer un instinct et un sens du combat incroyable ce qui lui permettant de devenir un des meilleurs combattants de son époque. Il ne possède pas que des amis, seul quelques personnes l'apprécient comme il est, il arrive parfois à se mettre à dos les membres de la marine. Tout ceci lui a malgré permit de développer une volonté impressionnante et un grand courage. Complétant son sens inné du combat, il possède une faculté d'adaptation énorme provenant d'une grande intelligence et de qualités d'analyse et d'observation peu communes, il est un grand stratège. Arborant un sang froid et un flegme déroutant même dans les situations les plus périlleuses, il se révèle donc d'une efficacité hors norme en combat. Hiboux est un dragueur dans l'âme, il passe son temps à courir derrière les femmes, très décontracté, il ne pense pas du tout à ses devoirs de Shichibukai royal. Très calme et serin, il délaisse très souvent ses devoirs afin de batifoler. Son comportement lui attire souvent les foudres du haut commandement du gouvernement mondial, mais pour lui draguer est une priorité, la protection du monde contre la menace que représente les pirates et les révolutionnaires peuvent passer au second degrés.

    •• In my Memory ... it's My Story.



    - Histoire -
    Quelques parts sur Calm Belt, sur une île située à plusieurs centaines de kilomètre de l'entrée de Grandline un petit enfant de l'âge de 12 ans tente de survivre dans un monde post apocalyptique. L'île de Shogun connait depuis déjà plusieurs année une guerre civile, cette guerre oppose le Shogun de l'île, un despote assoiffé d'argent et de bien et de l'autre une grande partie de la population avec à leur tête Itsugumo le brave un ancien général de ce même despote. L'origine de cette guerre civile trouve son origine alors même que le Shinichi II n'était encore qu'un jeune bébé dans son berceau, son père le premier Shogun avait décidé d'asseoir sa position de maître incontesté en lançant une campagne de terreur dans l'ensemble de son royaume, suite à cette campagne de terreur, un homme décida de se dresser contre le despote et très vite plusieurs centaines de paysan et autre partisan de la chute du despote le rejoignit. C'est donc avec une centaine d'hommes que Sengoku Myoshi partit affronter les hommes du shogun et face à une armée de plusieurs millier d'hommes la seule solution pour qu'une aussi petite milice puisse résister à l'oppresser était d'établir un camp de base là où les soldats du shogun ne pouvaient imaginer qu'ils iraient s'implanter et donc la solution était toute faite, la milice éparpilla ses bases dans l'ensemble des villages et forêt de l'île, ainsi il ferait tourner en bourrique les soldats du despote et pouvait ainsi avoir facilement des informations sans pour cela se faire prendre au piège. Mais n'étant pas très joueur et ne voulant pas entendre parler d'une quelconque milice, le Shogun ordonna l'éradication de plusieurs villages et ville de l'île et suite à cette décision, les soldats du shogun se lancèrent dans une campagne de destruction et de meurtre sans limite. Rien ne semblait stoppé la fureur du Shogun et plus les nombres de victime augmentaient et plus le nombre de partisan contre le Shogun augmentait. Après six mois de guerres civiles, 5% des villes et village du royaume avaient été détruit, mais le nombre de milicien avaient quasiment multiplié par douze.

    Le nombre de révolutionnaire étaient maintenant aussi nombreux que l'armée du shogun, mais d'un côté il y avait des hommes entraînés à tuer et à faire la guerre et de l'autre côté des civils sans aucune expérience du combat. Les armes des soldats de la révolution n'étaient pas du même niveau que ceux des soldats du despote, d'un côté des machettes, des couteaux, des faux et des fourches alors que du côté du despote les soldats étaient armés de canon, de fusil, de lance et de sabre. Alors fasse à la supériorité de l'armé ennemi, les révolutionnaires tentaient par divers moyens d'augmenter leur niveau d'armement, c'est ainsi que naquit un commerce triangulaire entre les révolutionnaire et les trafiquants d'armes des îles voisines, mais très vite la nouvelle arriva aux oreilles du général du Shogun qui prit de nouveau la décision de relancer une nouvelle campagne de terreur, il ne voulait pas entendre parler d'une menace grandissante sur son île. Plus le temps passait et plus la résistance était de plus en plus forte, les morts se comptaient par millier dans les deux camps, mais la révolution ne faiblissait pas, de jour en jour de nouvelle recrue rejoignait les rangs des révolutionnaires, alors que les soldats de l'armée diminuait de plus en plus. Au bout de 25ans de guerre le royaume était gravement touché par cette guerre et le royaume fut coupé en deux sections, d'une au nord les villes riches qui avaient été épargnés par la guerre et au sud les régions forestières, la guerre civile avait laissé place à une forêt primaire où les révolutionnaires se cachaient. Toutes les villes et les villages du sud avaient été détruit et la nature avaient vite repris ces droits sur ces terres. Voyant que le nombre de soldat du royaume diminuait à grand pas, le shogun utilisa les richesses de l'île afin de sa payer les services de plusieurs centaines de mercenaire de renom. Avec la venu de mercenaire habilité à tuer sans raison toutes les personnes se trouvant dans les régions du sud, le nombre de victime augmentait à vitesse grand V dans la population, personnes n'étaient épargnées, femmes, enfants, vieux, ils en tombaient comme il pleuvait en l'espace de cinquante ans la population avait diminué de moitié, la révolution quant à elle se trouvait au plus mal, il ne restait plus qu'une centaine de révolutionnaire encore en vie et ils perdaient de plus en plus de terrain.

    La situation devenait critique pour les habitants du sud, c'est alors que le chef de la révolution décida de tenter un dernier coup, un coup qui devait faire mal, un coup qui visait directement le shogun. Cette attaque devait être la plus directe et plus destructrice qui soit. Sengoku et ses meilleurs hommes mirent au point un stratagème afin de tuer le shogun le jour de la célébration de la fête de l'île, ce jour était le plus important de l'année, car le shogun en personne sortait de son chateau afin d'apporter sa bénédiction sur la place publique de la capital. Ce jour devait être le jour de la fin de la monarchie absolu de ce shogun avide et cruel, mais le problème l'or des jours aussi importants est que le niveau de sécurité y est des plus terrifiant, jamais autant de mercenaire et de soldat ne furent déployés pour escorter et sécurisé la zone. Approcher le shogun en ce jour serait un acte suicidaire et celui à qui incombera la tâche de tuer le shogun n'aurait aucun espoir d'en sortir vivant. Sengoku lui-même avait décidé qu'il serait celui qui devait éteindre la vie du shogun, il pensait qu'avec la mort du shogun la prochaine personne au pouvoir ne recommencerait pas les mêmes erreurs et il savait que s'il restait en vie il serait pourchassé pour tous les crimes qu'il avait commis. Il avait lancé la révolution et avec sa mort la révolution se stopperait également et sa mort devait coïncider avec la mort du dictateur en place, voilà comment il voyait les choses et quand le jour de la célébration arriva l'engrenage se mit en place et tous se tenaient prêt pour le signal. Comme prévu le jour de la célébration le shogun avait déployé la totalité de ses forces à travers la ville, les toits des principaux bâtiments de la ville étaient occupés par des soldats où des mercenaires, la ville était quadrillée au peigne fin, tous les habitants étaient fouillés avant même de pouvoir entrer dans le périmètre de sécurité. Afin d'entrer dans la ville les hommes de Sengoku durent payer un groupe de mercenaire afin de les laisser passer par la zone qu'ils contrôlaient, Sengoku et une vingtaine d'hommes passèrent par les égouts de la ville, même s'ils avaient payé quelques mercenaires pour les laisser passer, Sengoku n'avait pas confiance en ces hommes, ils ne lui inspiraient pas confiance, des hommes dont la confiance ne s'octroyaient que par l'argent ne pouvaient être des personnes fiables.

    C'est ainsi que Sengoku et une bonne centaine de ses hommes entrèrent discrètement à l'intérieur de la ville. Tous se passait comme Sengoku l'avait dit, une fois à l'intérieur de la ville les soldats et les mercenaires baisseraient leur garde et ils porteraient une moins grande attention sur les va et viens de la population. Le plan de la révolution se monta petit à petit sous les yeux des gardes qui ne voyaient même pas les révolutionnaires bouger sous leur yeux. Le shogun quant à lui paradait à travers la ville recevant les louanges de ses fidèles nobles qui appréciaient les soins qu'il avait à leur égard. Le départ du signal fut lancé avec l'arrivée d'un faucon sur la plus grande statue à l'effigie du despote. Quand l'oiseau se posa, plusieurs bombes éclata à travers la ville, les bombes avaient été placés à des endroits stratégiques afin de bloquer toute retraite au despote, ainsi plus personne ne pouvait entrer dans la ville, ni ne sortir. Maintenant que la ville était bloquée, les révolutionnaires sortirent leurs armes et passèrent à l'attaque, mais même s'ils avaient pris les devants ils étaient quand même en sous nombre, mais ils avaient tous choisi de venir sachant qu'ils n'avaient que très peu de chance de sortir vivant de cette bataille. Quand les bombes explosèrent, le shogun s'entoura d'une vingtaine de ses meilleurs hommes afin de l'escorter jusqu'à une sortie, mais voyant que tous les chemins étaient bloqués par des roches qui ne pouvaient être déplacés, ses hommes tentèrent de trouver un autre chemin pour évacuer au plus vite leur seigneur, mais très vite ce qui devait arriver arriva, les hommes de Sengoku tombèrent sur celle du shogun et un affrontement des plus sanglants eu lieu. La bataille qui eut lieu fit trembler le coeur de la cité ainsi que le coeur des habitants de la ville qui ne s'attendaient pas à un tel déchaînement de barbarie au sein de leur ville. Après une lute acharnée, Sengoku arriva enfin devant le shogun il était plus mort que vif, mais il se tenait enfin devant l'instigateur de toute cette vague de haine et de souffrance, levant son sabre pour en finir une fois pour toute, Sengoku se fit transpercer par deux sabres. L'attaque venait de derrière, dans son propre camp deux espions du shogun avaient réussi à infiltrer la révolution et maintenant qu'ils avaient la possibilité de le faire taire à jamais ils venaient de transpercer son corps de toute part, mais même avec cet acte de trahison, la volonté de faire changer les choses de ce leader surpassa la mort et dans un dernier acte de courage, il planta sa lame dans le flan gauche du shogun, l'emportant avec lui dans sa mort.

    Alors que les deux hommes forts de l'île succombèrent à leur destin, les quelques survivants de la bataille se stoppèrent, d'une part les soldats ainsi que les mercenaires n'avaient plus de raison de combattre, leur souverain venait de périr, pour les mercenaires ils n'avaient besoin d'affronter les révolutionnaires, car sans une personne à leur tête ils ne toucheraient rien, plus besoin de faire couler le sang s'ils n'étaient pas payés. Pour les révolutionnaire, ils avaient en quelques sortes gagner la bataille, mais cette bataille avait un gout amers, car leur leader et ami venait de mourir, mais même avec cette victoire, l'une des révolutionnaire encore jeune du nom de Sagami Mercure ne voulait pas rester ainsi, même s'ils avaient en quelques sortes réalisé leur objectif, il restait encore deux personnes à tuer, les deux traitres qui avaient trahi la rébellion et commis le plus grave acte de trahison, ces deux hommes qui avaient tué leur leader. La jeune femme mis fin à cette guerre en tuant les derniers "pions" du shogun, instrument de la chute de Sengoku le leader de la révolution. Le général de l'armée impériale qui était un sage homme décida de ne pas poursuivre les derniers survivants révolutionnaire, ses forces avaient beaucoup chuté et il ordonna à ses hommes de s'occuper des blesser et de fournir de l'aide de toute urgence à la population, n'ayant plus de leader à leur tête les révolutionnaires décidèrent de quitter au plus vite la ville avant que le général ne décide de changer d'avis. La guerre était enfin finie, enfin tout le monde le pensait, car avec la mort du Shogun un nouvel homme allait montrer sur le trône, mais le jeune fils de l'ancien shogun n'était encore qu'un bébé, âgée de six, voir sept ans, il était bien trop jeune pour monter sur le trône, alors un intendant fut choisi pour diriger l'île le temps que le jeune enfant fils de l'ancien shogun ne puisse monter sur le trône, mais les habitants de l'île étaient très loin de se douter que ce qui venait de se passer, toutes ses années de guerre allaient bientôt reprendre, nul ne s'attendait à une nouvelle ère de terreur.

    L'intendant qui fut choisi afin de diriger l'île le temps que le jeune prince puisse reprendre ses fonctions de Shogun, n'était nul autre personne que le général qui ordonna à ses hommes de stopper la bataille afin de s'occuper de la population meurtrie de la ville de Zatchbell. Le général Bee était un homme respecté au sein de la hiérarchie militaire de l'île et il avait réussi à gagner la sympathie de la population. Les derniers résistants acceptèrent la nomination du général Bee comme une sage décision de la part des autorités dirigeantes de la nation, car le général Bee était un homme sage et qu'il était l'un des seuls partisans à toujours tenter de rétablir la paix à l'intérieur de la nation et ce même si son seigneur était un farouche partisans de la guerre contre les révolutionnaires. Une fois son titre d'intendant confirmé, le général Bee tenta par tous les moyens de calmer les deux camps, mais la tâche s'avérait très difficile, car la femme de l'ex shogun n'entendait pas cela de la même manière que le général Bee, l'ex impératrice n'arrivait pas à digéré la chute de son mari et ne pardonnait pas à l'intendant son manque d'action vis-à-vis de la rébellion qui pourtant était très affaibli. Très influente parmi le corps exécutif et législatif du gouvernement, la femme du shogun fit tout ce qu'elle pouvait pour ralentir les négociations entre le gouvernement en place et la révolution, la jeune femme n'avait qu'une idée en tête, faire monter son fil au pouvoir coûte que coute et son plan se ficelait petit à petit. Après 1ans de négociations et de pourparlers le gouvernement et les rebelles ne s'étaient toujours pas mis d'accord pour unir l'île comme au commencement et alors que l'intendant allait accepter les requêtes de rebelles et ainsi parvenir à un accord, le château royal subit une attaque, cette attaque était soit disant revendiquer par l'armée rebelle, mais il s'agissait du plan de la femme de l'ancien shogun. Suite à cette attaque, l'intendant fut destitué de ses fonctions pour avoir manqué à ses fonctions de chef de l'état et pour avoir permis à l'armée des rebelles de subsisté alors qu'une attaque de masse aurait provoqué la fin des rebelles.


    Une fois destitué de son poste d'intendant le conseil dû accepter la demande de la femme de l'ancien shogun et couronna le jeune prince en tant que nouveau shogun, certes le jeune roi était jeune, mais sa mère avait les pleins pouvoir en attendant que ce dernier atteigne l'âge de raison et qu'il ne puisse prendre les reines du royaume. La première décision que la reine décida de prendre est de jeter le général Bee en prison. Avec sa destitution du poste d'intendant, le général avait perdu toute la confiance des nobles de l'île et il ne lui restait plus que la confiance du peuple, mais dans un monde aussi aristocratique, la confiance du peuple ne lui servit pas à grand-chose et il fut jeté en prison comme un traitre. La reine comptait bien le faire exécuter, mais elle ne pouvait pas le faire maintenant, car si elle exécutait le général maintenant elle risquerait de ce mette à dos la population entière et risquer de rallumer la flamme de la rébellion, alors elle le jeta simplement dans l'ombre le temps que la population oublie son nom avant de le décapiter. Une fois le seul homme capable de s'opposer ouvertement à son pouvoir en prison, la reine entama une campagne d'armement afin de redorer et grossir les effectifs de l'armée royale, promettant un bon salaire ainsi qu'une retraite alléchante la reine réussie à attirer bon nombre de civils à servir en tant que soldat de l'armée impériale. Voyant les agissements de la reine, l'armée des rebelles estimèrent qu'ils devaient eux aussi grossir le nombre de soldat de leur groupe, ils devaient tout faire pour rallier un maximum de soldat à leur cause. L'armée impériale avec la reine à sa tête était bientôt près à attaquer les régions où les groupes de rebelles se fessaient de plus en plus important, mais l'armée de rebelle comptaient de nombreux révolutionnaire de renoms qui avaient combattu l'ancien shogun, mais à sa mort aucun autre leader n'avaient été choisis et depuis les groupes de rebelles agissaient comme bon leur semblait et afin d'unir tous les groupes de rebelle une personne très connue au sein de la rébellion eu la bonne idée de faire sortir le général Bee de prison afin d'en faire le nouveau symbole de la révolution.

    Avec le général Bee à la tête de la révolution, Mercure avait la ferme certitude que la population accepterait de se soulever contre l'autorité de la reine. Il ne restait plus qu'à faire sortir le général Bee de sa cellule et d'en faire le leader de la révolution, mais pour cela il fallait trouver au plus vite dans quelle cellule il se trouvait et constitué un groupe qui serait opérationnel, car la cellule du général devait sans doute être surveillé par une bonne dizaine de geôlier. Une fois le plan ficeler, un groupe de révolutionnaire avec à leur tête le jeune Mercure attaquèrent la prison dans laquelle se trouvait le général. Cette attaque fut rapide et discrète, très vite le général ce retrouvait dehors suivi des membres de la révolution. Cette attaque n'avait fait qu'une victime dans le rang des révolutionnaire et la personne blessée n'était nul autre que Mercure elle-même, à cause d'une erreur de l'un de ses compagnons, elle s'était interposé entre son ami et l'un des gardiens et avait reçu une balle dans l'épaule. Une fois en lieu sûr, le général commença à poser les questions qui lui passaient par la tête, mais il ne trouvait personne pour lui répondre, car tous étaient préoccupes par la vie de leur chef. Une fois Mercure soigné, elle répondit à toutes ses questions et lui expliqua les raisons qui l'avaient poussé à le faire sortir de prison. Le général Bee accepta l'offre de la jeune femme et tenta de rallier les hommes qui étaient autrefois sous ses ordres, étant un très bon commandant et un homme de parole il n'eu aucun mal à rallier ses anciens sous-officier à sa cause, puis il se rendit dans les villages des différents groupes de rebelles afin de les unifier sous le même étendant. Un an après la libération du général Bee, la guerre éclata de nouveau sur l'île, la reine n'avait pas accepté que le général puisse de nouveau se dresser contre son pouvoir et sans doute cela était une bonne nouvelle, mais Mercure donna naissance à un magnifique bébé, celui-ci avait les mêmes yeux que sa mère, des yeux couleur d'argent, le père n'était pas le général Bee, non, son père était l'un des hommes des chefs d'un groupe de révolutionnaire qui avait accepté de se battre sous le même étendard que le général Bee. Le père du jeune Knuckles perdit la vie quelques temps après la naissance de son fils.

    Knuckles resta longtemps attacher à sa mère et très vite il comprit que sa mère pouvait mourir à tout moment sans même qu'il ne puisse rien faire pour elle. Six ans passèrent et la guerre fessait toujours rage sur l'île, rien ne pouvait calmer les esprits des deux camps, chacun voulant la chute de l'autre. Voulant tous faire pour pouvoir aider sa mère dans sa lutte, Knuckles commença un entraînement militaire avec les quelques hommes qui étaient chargés de veiller sur le camps principal. De jour en jour il tentait de devenir aussi fort qu'il pouvait, il voulait rejoindre sa mère afin de servir à quelques choses, il ne voulait pas être inutile pour sa mère. Mais même avec toute la force du monde un enfant de six ans ne serait jamais envoyé sur le front, alors plus le temps et passait et moins il voyait sa mère, un an, même deux ans pouvaient passer sans qu'il ne voye sa mère, le temps était long quand celle-ci n'était pas sur le camps, alors afin de ne pas rester les bras croisées, Knuckles passait son temps à apprendre, à lire, à s'entraîner et à effectuer les tâches ménagères sur le camps. Quand Knuckles fêta ses 12ans un homme arriva en sang au camp, il s'agissait d'un des meilleurs hommes de Mercure, il venait annoncer une très mauvaise nouvelle, la mère du jeune homme était tombé au main de l'ennemie et la reine qui allait passer le relais à son fils avait décidé que pour le couronnement de son fils qui devait avoir lieu dans moins de trois jours la mère de Knuckles allait être pendue sur la place publique de la capitale. Cette fois les rebelles ne pouvaient plus rien faire pour la jeune Mercure, car la force militaire de la rébellion avait diminué et il ne restait plus qu'une poignée de révolutionnaire. Ne pouvant accepter la mort de sa mère, Knuckles s'enfuit du camp des rebelles afin de rejoindre au plus vite la capitale, si personne ne voulait bouger, lui n'allait pas rester les bras croisées, agrippant son trident d'entrainement il se mit en route avec ses petites jambes pour le lieu où sa mère était retenue captif.

    Knuckles pris trois jours pour atteindre la capitale, quand il arriva en ville il découvrit sa mère montant sur l'échafaud, son regard était fier sans une once de peur, marchant avec fierté vers son lieu d'exécution, elle n'avait pas peur de son destin, elle savait que son combat était un combat juste et pour lequel elle avait déjà prévu de mourir. Une fois devant la foule son bourreau lui demanda si elle avait une dernière volonté. La jeune femme cria qu'elle n'avait aucun regret et qu'elle s'était battue pour la liberté du peuple et avant que le bourreau ne baisse le levier qui devait la conduire dans le royaume de la mort, le jeune femme vit son fils pleurant dans la foule et lui dit qu'il se devait de devenir aussi fort qu'elle, qu'il ne devait pas arrêter le combat, qu'il était sa plus grande fierté et qu'elle était fière d'avoir eu un si beau et intelligent garçon. Une fois sa phrase finie, le bourreau abaissa le levier et le corps de la jeune femme tomba dans le vide. La corde qui était attacher à son coup brisa la nuque de la jeune femme très rapidement et il ne restait plus qu'un corps sans vie qui pendait dans le vide. Imaginer un peu le choc pour Knuckles qui assistait à la mort de sa mère, alors qu'il n'était encore qu'un jeune garçon, mais le jeune homme n'avait pas le temps de pleurer sa mère que la reine avait ordonné de la capturer afin de l'exécuter lui aussi, trop petit pour se battre il allait tomber dans les mains des soldats impériaux quand un homme s'interposa entre les soldats et le petit, il agrippa le petit par la main et s'enfuit avec lui tuant tous les soldats qui tentèrent de le stopper dans sa course. L'homme qui venait de sauver la vie du jeune Knuckles était l'un des mercenaires que la reine avait fait venir spécialement pour tuer les généraux de l'armée de rebelle, il s'agissait d'un assassin très connu sur les mers et pour une raison inconnue, il avait décidé de sauver la vie du jeune garçon. Knuckles resta endormi pendant un bon mois avant de reprendre conscience, à son réveille il se retrouvait dans une grotte avec l'assassin qui était près de lui endormi.

    Depuis ce jour Knuckles suivi ce mystérieux assassin partout où il allait, il ne le lâchait pas d'une semelle, il était devenu comme son assistant et tentait de le copier à chaque fois que ce dernier s'entraînait. Au bout de dix ans Knuckles et Black Cat devinrent très proche, Knuckles était devenu son élève et s'entraînait sans relâche à l'art du combat, il maîtrisait de nombreuses techniques d'assasinat et poursuivait sa quête de puissance afin d'affiner son art du combat. Tous les jours, il affrontait son maître afin de le surpasser, mais à chaque fois il se retrouvait sur le sol et enchaînait de jour en jour des défaites les unes sur les autres. Plus le temps passait et plus il remplaçait son maître dans ses missions d'assassinat, ce dernier fini par tomber malade, cette maladie était incurable et aucun médecin ne pouvait l'aider à soigner cette maladie, le plus brillant médecin de l'île de la Chouette lui donne une fiole qui devait l'aider à vivre au grand maximum un à deux ans de plus, mais il ne pouvait rien faire d'autre pour atténuer la douleur qui parcourrait le corps de l'assassin. Les années passèrent et quant le maître de Knuckles sentit que son heure était arrivé il tenta de tuer son élève, mais ayant déjà une expérience très accru des méthodes d'assassinat Knuckles déjoua l'attaque et s'en suivit un combat à mort entre maître et élève. Le combat dura une bonne vingtaine de minute et au final le jeune élève perdit une fois de plus, mais cette défaite n'était pas due à son manque d'expérience ou de technique, non il avait perdu, car l'or de l'attaque final des deux hommes son maître s'était écrouler en pleine attaque. Une fois de plus il n'avait pas été assez bon pour réaliser le voeu de son maître qui était de mourir par la main de son élève, mais avant de tomber, son maître lui jeta une clé qu'il détenait toujours autour de son coup. Une fois le corps de son maître sous terre, Knuckles partit, maintenant que son apprentissage fini, il allait réaliser une dernière chose qui lui tenait à coeur.

    •• Who am I ?




      • Pseudo: Madgestic
      • Âge : 20
      • Taux de Fréquentation (?? /7) : 7/7
      • Où avez-vous connu le forum ? Ancien Sagami sur "Last Epic"
      • Avez-vous lu le règlement ? : Hana Le Confirme (:
      •Impressions générales : Le forum est très bien






Dernière édition par sagami knuckles le Mar 30 Nov - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leck Demonis
« Capitaine Pirate »
“Le faucheur d'âmes„
•• Fondateur ••

Messages : 336
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 28
Mer d'Origine : East Blue (puis adopté à Grand Line)

Feuille de personnage
Niveaux:
30/100  (30/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku   Mar 30 Nov - 3:53

Pour te validée et te donner tes stats bonus a ton niveau j'ai absolument besoin de tes Aptitudes de Métier, pour cela va voir dans Découverte de l'univers > Les pouvoirs > aptitudes !
Tu as 10 PSX à répartir (tu as le droit de tout utilisé ou non) pour deux métiers maximum (tout est écrie dans le règlement.)

_________________
¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤

¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rebirth.forumactif.com
avatar
Sagami Knuckles
•• Nouveau Matelot ••

Messages : 10
Date d'inscription : 29/11/2010

Feuille de personnage
Niveaux:
38/100  (38/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku   Mar 30 Nov - 20:56

voilà Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leck Demonis
« Capitaine Pirate »
“Le faucheur d'âmes„
•• Fondateur ••

Messages : 336
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 28
Mer d'Origine : East Blue (puis adopté à Grand Line)

Feuille de personnage
Niveaux:
30/100  (30/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku   Sam 4 Déc - 18:01

Pour moi ce sera Ex-Shichibukai, Capitaine Pirate de niveau 40.
Prime 343.000.000 Berrys.

J'attend l'avis de quelqu'un d'autre si aucun avis jusqu'à demain tu seras validé comme tel.

_________________
¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤

¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rebirth.forumactif.com
avatar
Element Emishi
« Commandant de Division »
“ Ghost's Child „
•• Administrateur ••

Messages : 39
Date d'inscription : 10/10/2010

Feuille de personnage
Niveaux:
44/100  (44/100)
Expérience:
12/500  (12/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku   Sam 4 Déc - 20:41

lvl 36/37 pour moi, au niveau quantitatif et qualitatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leck Demonis
« Capitaine Pirate »
“Le faucheur d'âmes„
•• Fondateur ••

Messages : 336
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 28
Mer d'Origine : East Blue (puis adopté à Grand Line)

Feuille de personnage
Niveaux:
30/100  (30/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
Statistiques:
MessageSujet: Re: Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku   Sam 4 Déc - 20:59

Validée lvl 38 alors afin de trancher la poire en deux.

Statistique bonus :
Fruit du démon : Vitesse et Résistance : Illimité / C-Haki : ??? +20 Force (quand tu utilise ton pouvoir)
Aptitude : Mister météo : +5 réflexion, +5 Force (quand tu utilise des techniques climatique)
Armement : +2 Force

_________________
¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤

¤ Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalités ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rebirth.forumactif.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sagami Knuckles Shin Sekai Kaizoku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG : Rebirth :: .oO Préface Oo. :: ** Le Port ** :: Présentations :: Achevées-
Sauter vers: